• Blabla

    Bye Bye 2018 !

    Depuis longtemps déjà, j’ai deux “pointages” annuels en mode On fait le bilan: mon anniversaire et nouvel an. Chaque année est toujours composée de plus ou moins de positif et de négatif. Et chaque année c’est pareil, je me pose et j’analyse les accomplissements, les “peut mieux faire” et les gros ratages des mois écoulés.

    Pour tout le monde, une année est remplie de tout un arc-en-ciel d’événements et d’émotions. Des petits détails de notre routine aux grands moments, c’est 365 jours de vie, 365 jours de challenges et de possibilités. Il y’a ces petits riens qui font nos journées et ces grands touts qui font (ou parfois défont) nos vies. Les mariages, les divorces, les naissances, les décès, les promotions, les licenciements, les coups de foudre et les coups bas, les larmes de joie ou pas…

    Chaque 31 décembre, c’est comme si on voulait remettre certains compteurs à zéro tout en gardant les apprentissages et les fiertés accumulées. Comme si aux douze coups de minuit, la douleur pouvait disparaître comme par magie. Comme si l’espoir d’une nouvelle année effaçait les désespoirs de la précédente. Avec cette envie d’emmagasiner tout le bon et de se libérer du mauvais et de le transformer en expérience pour qu’au moins cela ait servi à quelque chose, histoire qu’on n’ait pas supporté tout ça pour rien. On remercie l’Univers, Dieu, Mère Nature ou sa bonne étoile pour ce qui a compté, ce qui nous a forgé, ce qui nous a fait mûrir à travers les rires ou les sanglots, ce qui nous a permis de nous connaître un peu mieux que l’année d’avant et de savoir plus précisément ce qui nous fait du bien et ce dont on veut se détacher. On remercie la famille, les amis, les connaissances et parfois même des inconnus, chacun et chacune qui ont fait, à leur manière, que quelle que soit l’état des lieux, on a traversé tout ce grand-huit émotionnel en se disant “J’ai de la chance de les avoir!”.

    Alors à toutes celles et ceux qui m’ont aidée à traverser cette année et m’ont rendue plus forte, qui m’ont aidée à me relever encore et encore, et encore, de toutes ces claques de la vie, à celle qui m’a honoré du titre de marraine, à celles qui ont séché mes larmes, celles et ceux qui m’ont fait rire quand mon coeur saignait, à celles qui m’ont encouragée à lancer le blog et ont eu la patience de me photographier jusqu’à ce que j’aime (enfin) une photo, à celles qui ont bien voulu être mes cobayes et m’ont laissé les maquiller pour assister à des mariages, à celui qui m’a appelé toutes les semaines depuis l’autre bout du monde pour prendre de mes nouvelles malgré 9h de décalage horaire, à celles et ceux qui m’ont encouragée quand j’avais besoin de pom pom girl ou secouée quand j’avais besoin de taugh love, à celle qui m’a transmis son bouquet de mariée quand j’avais besoin d’espoir, celles qui ont pleuré à mon histoire du 7 août, à celles qui m’ont forcé à sortir prendre l’air et me changer les idées quand je broyais du noir, à cette dame en salle d’attente qui m’a fait sourire en me demandant quel sport je faisais, à cette ado qui m’a dit que j’avais des boucles magnifiques, à cette esthéticienne qui m’a dit que j’avais une belle peau ou encore cette vendeuse en cosmétiques qui m’a complimentée sur mon maquillage, à tous ces gens croisés qui m’ont souri et apporté un peu de lumière les jours où dans ma tête il faisait gris, à toutes celles et ceux qui se reconnaîtront:

    Merci d’avoir été mes rayons de soleil dans la tempête 2018 !!!

    XOXO

    Mademoiselle Caramel

  • Blabla

    Hellooooo!

    Je me présente, j’ai trente ans et des poussières et j’ai grandi à Lausanne. J’ai des origines suisse, anglaise et martiniquaise. J’ai…

    Read more