• Beauté, Soins visage

    J’ai testé la mésothérapie!

    Il y a quelques années, lors d’un événement, j’avais reçu un bon pour une séance test de mésothérapie à la Clinique Matignon. C’était quelque chose de plutôt nouveau à l’époque et en cherchant sur internet je n’avais trouvé que des explications pas très claires et franchement pas rassurantes… J’ai eu la trouille et je n’ai pas osé essayer!

    Mais lorsque la Clinique Matignon a fait un espace démo chez Manor Lausanne, lors du lancement de leur Pop-Up, je suis allé guigner de plus près, parce que j’avoue que cette histoire de mésothérapie ça m’intriguait toujours. J’avais eu l’occasion d’aller à une soirée démonstration d’une Clinique Esthétique Genevoise et, franchement, voir des patientes se faire injecter du Botox ou de l’acide hyaluronique, ça m’a fait mal rien qu’en regardant! Je ne dis pas que je suis contre, je suis juste une petite flippée de l’aiguille et ça m’a bien calmée! Donc là, en passant devant l’espace démo, je découvre une jeune femme allongée qui n’a pas du tout l’air d’avoir mal! On ne voit même pas l’aiguille! Après discussion plus approfondie avec Romina, la Directrice Marketing, je suis vraiment rassurée et franchement emballée! En gros, le concept de la mésothérapie, c’est de mettre les actifs de nos sérums (acide hyaluronique, vitamines anti-oxydantes et oligo-éléments) directement dans le derme. L’objectif est de revitaliser le visage en lui donnant un gros boost d’hydratation, et qui dit hydratation dit atténuation des ridules d’expression, qui se marquent particulièrement quand la peau est sèche et ne peut pas « rebondir » correctement en place. La Clinique Matignon a créé un espace Pop-Up en bas de Manor Lausanne, là où il y avait les CDs, pour celles qui se rappellent, et l’objectif est de faire découvrir certains soins qui conviennent aux 25-40 ans mais à plus bas prix et dans un cadre plus relax qu’en Clinique. Moi, perso, je trouve ça top! En tant que serial testeuse, c’est vraiment l’occasion de découvrir des soins sans se ruiner et de voir déjà ce qu’on en pense, si on aime le résultat, etc. Du coup, j’ai voulu tenter…

    Pop Up de la Clinique Matignon à Manor Lausanne

    J’ai été reçue par Anaïs qui a commencé par me faire un diagnostic de peau appelé Skinscope. Tout d’abord, j’ai eu droit à un petit questionnaire sur ma routine de soins, les problèmes de peau que j’ai pu remarqué ou qui me dérangent le plus, ainsi que mes habitudes « lifestyle » (alimentation, sommeil, tabac, etc.), suivi de l’analyse plus poussée grâce à différentes lumières. Après avoir mis ma tête dans une grosse bulle, Anaïs a analysé ma peau. D’abord sous une lumière qui reproduit une lumière du jour intense pour cerner la problématique « type de peau » globale, sécheresse, ridules, tâches de pigmentation ou encore rougeurs, et ensuite on switch en mode LED/UV. Et là, surprise, selon les zones, différentes taches de couleurs apparaissent. Dans mon cas, du bleu foncé/marron tout autour des yeux et sur certaines petites zones qui montrent les emplacements où ma peau est déshydratée (bleu foncé) et où j’ai une pigmentation plus marquée (marron). Bonjour mes cernes ! Bonjour mes rides du sourire! Bonjour mes taches dues au soleil qu’on ne voit pas à la lumière classique!
    Quelques petites zones ressortaient en blanc, c’est les zones où j’avais des cellules mortes qui stagnent sur la peau et du coup qui ternissent le teint. Sur les contours du nez et la petite zone au début du front entre les sourcils, la couleur orange m’a montré là où j’ai des pores dilatés! En fait, on découvre son visage sous un nouveau jour! Cela permet de confirmer certaines choses que l’on pensait connaître sur sa peau, mais aussi de découvrir des problématiques dont on ne se doutait pas. Dans mon cas, avec ma peau métissée, je ne pensais pas avoir de taches dues au soleil, car à l’œil nu je ne vois rien. Ce diagnostic permettra par la suite d’adapter le traitement en fonction des besoins individuels de chaque cliente, avec certaines zones sur lesquelles le soin sera plus ou moins accentué.

    Questionnaire Skinscope
    Bulle Skinscope

    On passe ensuite en cabine pour le traitement. Après qu’Anaïs m’ait démaquillée et appliqué une solution désinfectante, c’est parti! Moi qui suis assez douillette, j’ai tenu bon et je dois dire que ce n’est vraiment pas si douloureux. Les zones qui sont plus osseuses comme le haut du front et certains points du contour des yeux et autour de la bouche sont plus sensibles, c’est vrai. Mais ce ne sont que quelques points et, dans l’ensemble, ce n’est pas si terrible.
    Anaïs a procédé par zone en commençant par la joue qui est plus charnue, du coup ça permet de s’habituer à la sensation de picotement. Elle procède avec une seule aiguille qui rentre à moins d’1mm sous la peau et diffuse ainsi le produit. Elle a beaucoup insisté sur le contour de mes yeux et mes rides du sourire, zones qui étaient ressorties comme les plus déshydratées au Skinscope. Et après chaque zone, elle a massé l’excédent de liquide dans ma peau. Elle m’a expliqué que l’aiguille permet de créer des micro-lésions dans la peau pour faire pénétrer le produit qui est très concentré et donc d’avoir une action beaucoup plus puissante qu’en utilisant juste un sérum. Elle m’a ensuite appliqué un sérum de la marque Skinceuticals contenant aussi de l’acide hyaluronique pour compléter la mésothérapie.

    Mademoiselle Caramel teste la mésothérapie

    Ce type de soin est adapté à partir de 25-30 ans, car c’est l’âge où on commence à avoir nos premières rides, qui sont principalement dues à la déshydratation de la peau. Donc là, on ne traite pas la ridule en tant que telle, mais la cause de base qui est le manque d’hydratation. Il est recommandé de faire 3 séances à 2 semaines d’intervalle pour commencer, puis de faire des séances d’entretien tous les 4 mois ou, sinon, de se refaire des cures de 3 séances espacées de 2 semaines aux changements de saison printemps/été et automne/hiver, pour booster la peau quand elle doit s’adapter aux changements de climat. La séance dure environ 20 minutes et coûte 135.- .

    Après la séance, j’avais quelques rougeurs sur le front et le contour des yeux, mais rien de très choquant. Comme j’avais mon rendez-vous en fin de journée, Anaïs m’a recommandé de ne pas me remaquiller et de ne pas nettoyer ma peau au savon le soir, ni de remettre de crème, mais de laisser le soin tel quel pour en bénéficier au maximum. Niveau sensation, j’avais comme l’impression qu’on tirait sur ma peau depuis les contours extérieurs du visage, qu’elle était en quelque sorte liftée de l’intérieure, en même temps plus souple et plus tendue!
    Bon ben j’adhère! J’ai booké ma prochaine séance dans deux semaines!!!

    Mademoiselle Caramel après son traitement de mésothérapie

    Pour celles qui ne souhaitent pas s’approcher d’une aiguille, une alternative est le peeling effet “glow” de Skinceuticals, qui est un peeling médical très léger (pas de peau qui pèle, ni de tête de zombie pendant plusieurs jours). Une lotion est appliquée sur le visage et elle agit en quelques minutes seulement. Puis elle est neutralisée avec une solution spéciale. Après quelques jours, la peau se régénère et on perd toute la couche de cellules mortes, une petite mue en quelque sorte. C’est un soin qui va donner un coup d’éclat en enlevant toutes les cellules mortes et resserrant les pores. Un petit coup de frais idéal avant un event, un mariage ou autre fête pour laquelle on veut avoir la peau au top!
    Ce soin peut également être combiné à la mésothérapie pour une double action peeling/hydratation.
    Si vous avez des questions, vous pouvez appeler le Pop Up Clinique Matignon de Manor Lausanne au 0793031999, les filles sont super sympas et répondront à toutes vos interrogations! Sinon, le site peut également vous aider à y voir plus clair.

    XOXO

    Mademoiselle Caramel

  • Blabla

    Hellooooo!

    Je me présente, j’ai trente ans et des poussières et j’ai grandi à Lausanne. J’ai des origines suisse, anglaise et martiniquaise. J’ai…

    Read more