All Posts By:

Mademoiselle Caramel

  • Beauté, Soins visage

    J’ai testé la mésothérapie!

    Il y a quelques années, lors d’un événement, j’avais reçu un bon pour une séance test de mésothérapie à la Clinique Matignon. C’était quelque chose de plutôt nouveau à l’époque et en cherchant sur internet je n’avais trouvé que des explications pas très claires et franchement pas rassurantes… J’ai eu la trouille et je n’ai pas osé essayer!

    Mais lorsque la Clinique Matignon a fait un espace démo chez Manor Lausanne, lors du lancement de leur Pop-Up, je suis allé guigner de plus près, parce que j’avoue que cette histoire de mésothérapie ça m’intriguait toujours. J’avais eu l’occasion d’aller à une soirée démonstration d’une Clinique Esthétique Genevoise et, franchement, voir des patientes se faire injecter du Botox ou de l’acide hyaluronique, ça m’a fait mal rien qu’en regardant! Je ne dis pas que je suis contre, je suis juste une petite flippée de l’aiguille et ça m’a bien calmée! Donc là, en passant devant l’espace démo, je découvre une jeune femme allongée qui n’a pas du tout l’air d’avoir mal! On ne voit même pas l’aiguille! Après discussion plus approfondie avec Romina, la Directrice Marketing, je suis vraiment rassurée et franchement emballée! En gros, le concept de la mésothérapie, c’est de mettre les actifs de nos sérums (acide hyaluronique, vitamines anti-oxydantes et oligo-éléments) directement dans le derme. L’objectif est de revitaliser le visage en lui donnant un gros boost d’hydratation, et qui dit hydratation dit atténuation des ridules d’expression, qui se marquent particulièrement quand la peau est sèche et ne peut pas « rebondir » correctement en place. La Clinique Matignon a créé un espace Pop-Up en bas de Manor Lausanne, là où il y avait les CDs, pour celles qui se rappellent, et l’objectif est de faire découvrir certains soins qui conviennent aux 25-40 ans mais à plus bas prix et dans un cadre plus relax qu’en Clinique. Moi, perso, je trouve ça top! En tant que serial testeuse, c’est vraiment l’occasion de découvrir des soins sans se ruiner et de voir déjà ce qu’on en pense, si on aime le résultat, etc. Du coup, j’ai voulu tenter…

    Pop Up de la Clinique Matignon à Manor Lausanne

    J’ai été reçue par Anaïs qui a commencé par me faire un diagnostic de peau appelé Skinscope. Tout d’abord, j’ai eu droit à un petit questionnaire sur ma routine de soins, les problèmes de peau que j’ai pu remarqué ou qui me dérangent le plus, ainsi que mes habitudes « lifestyle » (alimentation, sommeil, tabac, etc.), suivi de l’analyse plus poussée grâce à différentes lumières. Après avoir mis ma tête dans une grosse bulle, Anaïs a analysé ma peau. D’abord sous une lumière qui reproduit une lumière du jour intense pour cerner la problématique « type de peau » globale, sécheresse, ridules, tâches de pigmentation ou encore rougeurs, et ensuite on switch en mode LED/UV. Et là, surprise, selon les zones, différentes taches de couleurs apparaissent. Dans mon cas, du bleu foncé/marron tout autour des yeux et sur certaines petites zones qui montrent les emplacements où ma peau est déshydratée (bleu foncé) et où j’ai une pigmentation plus marquée (marron). Bonjour mes cernes ! Bonjour mes rides du sourire! Bonjour mes taches dues au soleil qu’on ne voit pas à la lumière classique!
    Quelques petites zones ressortaient en blanc, c’est les zones où j’avais des cellules mortes qui stagnent sur la peau et du coup qui ternissent le teint. Sur les contours du nez et la petite zone au début du front entre les sourcils, la couleur orange m’a montré là où j’ai des pores dilatés! En fait, on découvre son visage sous un nouveau jour! Cela permet de confirmer certaines choses que l’on pensait connaître sur sa peau, mais aussi de découvrir des problématiques dont on ne se doutait pas. Dans mon cas, avec ma peau métissée, je ne pensais pas avoir de taches dues au soleil, car à l’œil nu je ne vois rien. Ce diagnostic permettra par la suite d’adapter le traitement en fonction des besoins individuels de chaque cliente, avec certaines zones sur lesquelles le soin sera plus ou moins accentué.

    Questionnaire Skinscope
    Bulle Skinscope

    On passe ensuite en cabine pour le traitement. Après qu’Anaïs m’ait démaquillée et appliqué une solution désinfectante, c’est parti! Moi qui suis assez douillette, j’ai tenu bon et je dois dire que ce n’est vraiment pas si douloureux. Les zones qui sont plus osseuses comme le haut du front et certains points du contour des yeux et autour de la bouche sont plus sensibles, c’est vrai. Mais ce ne sont que quelques points et, dans l’ensemble, ce n’est pas si terrible.
    Anaïs a procédé par zone en commençant par la joue qui est plus charnue, du coup ça permet de s’habituer à la sensation de picotement. Elle procède avec une seule aiguille qui rentre à moins d’1mm sous la peau et diffuse ainsi le produit. Elle a beaucoup insisté sur le contour de mes yeux et mes rides du sourire, zones qui étaient ressorties comme les plus déshydratées au Skinscope. Et après chaque zone, elle a massé l’excédent de liquide dans ma peau. Elle m’a expliqué que l’aiguille permet de créer des micro-lésions dans la peau pour faire pénétrer le produit qui est très concentré et donc d’avoir une action beaucoup plus puissante qu’en utilisant juste un sérum. Elle m’a ensuite appliqué un sérum de la marque Skinceuticals contenant aussi de l’acide hyaluronique pour compléter la mésothérapie.

    Mademoiselle Caramel teste la mésothérapie

    Ce type de soin est adapté à partir de 25-30 ans, car c’est l’âge où on commence à avoir nos premières rides, qui sont principalement dues à la déshydratation de la peau. Donc là, on ne traite pas la ridule en tant que telle, mais la cause de base qui est le manque d’hydratation. Il est recommandé de faire 3 séances à 2 semaines d’intervalle pour commencer, puis de faire des séances d’entretien tous les 4 mois ou, sinon, de se refaire des cures de 3 séances espacées de 2 semaines aux changements de saison printemps/été et automne/hiver, pour booster la peau quand elle doit s’adapter aux changements de climat. La séance dure environ 20 minutes et coûte 135.- .

    Après la séance, j’avais quelques rougeurs sur le front et le contour des yeux, mais rien de très choquant. Comme j’avais mon rendez-vous en fin de journée, Anaïs m’a recommandé de ne pas me remaquiller et de ne pas nettoyer ma peau au savon le soir, ni de remettre de crème, mais de laisser le soin tel quel pour en bénéficier au maximum. Niveau sensation, j’avais comme l’impression qu’on tirait sur ma peau depuis les contours extérieurs du visage, qu’elle était en quelque sorte liftée de l’intérieure, en même temps plus souple et plus tendue!
    Bon ben j’adhère! J’ai booké ma prochaine séance dans deux semaines!!!

    Mademoiselle Caramel après son traitement de mésothérapie

    Pour celles qui ne souhaitent pas s’approcher d’une aiguille, une alternative est le peeling effet “glow” de Skinceuticals, qui est un peeling médical très léger (pas de peau qui pèle, ni de tête de zombie pendant plusieurs jours). Une lotion est appliquée sur le visage et elle agit en quelques minutes seulement. Puis elle est neutralisée avec une solution spéciale. Après quelques jours, la peau se régénère et on perd toute la couche de cellules mortes, une petite mue en quelque sorte. C’est un soin qui va donner un coup d’éclat en enlevant toutes les cellules mortes et resserrant les pores. Un petit coup de frais idéal avant un event, un mariage ou autre fête pour laquelle on veut avoir la peau au top!
    Ce soin peut également être combiné à la mésothérapie pour une double action peeling/hydratation.
    Si vous avez des questions, vous pouvez appeler le Pop Up Clinique Matignon de Manor Lausanne au 0793031999, les filles sont super sympas et répondront à toutes vos interrogations! Sinon, le site peut également vous aider à y voir plus clair.

    XOXO

    Mademoiselle Caramel

  • Beauté, Soins visage

    J’ai testé le masque à modeler!

    Masque à modeler à l'eau de coco de la marque Sephora

    J’ai beaucoup entendu parler de ces masques “pâte à modeler” ou “caoutchouc”! Apparemment, ils seraient révolutionnaires car ils garderaient les ingrédients actifs “prisonniers” entre le caoutchouc et la peau pour une meilleure efficacité!
    Moi qui suis fan des sheetmasks, ça voudrait dire que c’est encore mieux?!?! Pas sur…

    J’ai voulu tester le masque à modeler à l’eau de coco de chez Sephora. Selon la notice, il serait désaltérant et apaisant et, grâce à l’extrait d’eau de coco, il “soulage la peau des sensations d’inconfort et atténue les marques liées à la déshydratation” (sous entendu les premières rides d’expression qui se marquent plus fortement lorsque la peau est trop sèche…). Au niveau de la préparation, il faut juste rajouter de l’eau jusqu’au niveau indiqué sur le pot et mélanger avec la petite spatule fournie. Pas trop compliqué jusque là!

    Côté texture, c’est assez particulier! Pas désagréable mais plutôt froid et gluant, un peu comme si on s’appliquait du slime sur le visage. L’application n’était pas hyper facile, j’ai eu du mal à faire une couche épaisse régulière parce qu’au fur et à mesure de l’application, la pâte à modeler coule puis se solidifie légèrement et du coup si on veut “corriger” un endroit ça casse la couche de base… Ce n’est peut être qu’une question d’habitude mais disons que c’était pas le soin le plus pratique à appliquer…  J’avais plus l’impression de faire de la maçonnerie avec mon pot de ciment et ma truelle qu’un soin visage quoi!

    J’ai peur!!!

    Au niveau des sensations sur la peau, c’est devenu très vite asséchant, comme si je faisais un masque purifiant (type argile) avec l’impression que le masque absorbait l’hydratation de ma peau plutôt qu’il n’en procurait! Une fois le masque retiré, je n’ai pas du tout eu la sensation que ma peau était désaltérée ou apaisée! Avec un masque crème ou un sheetmask, une fois que c’est fait, je masse la peau pour faire pénétrer l’excédent de produit, voire, si nécessaire, je tapote délicatement avec un mouchoir mais ma peau est hydratée, je n’ai rien besoin de rajouter. Alors que là, j’ai dû mettre immédiatement mes soins habituels parce que ma peau tirait! Après un masque hydratant c’est le comble! Bon, pas convaincue quoi…

    J’en ai un d’une autre marque que je vais essayer aussi pour voir si peut-être c’est celui-ci en particulier qui ne m’a pas convenu ou si réellement c’est lié à la matière… Pour l’instant, mon avis est que c’est plutôt une texture pour purifier ou assainir une peau plus grasse, enlever les points noirs, etc. mais du coup côté hydratation c’est pas trop ça… À vérifier…

    Et vous? Vous avez déjà essayé les rubber masks? Qu’est ce que vous en avez pensé?

    XOXO

    Mademoiselle Caramel

  • Beauté, Soins visage

    Masque purifiant à l’argile de Khiel’s


    J’ai testé le masque purifiant à l’argile de Kiehl’s qui nous promet de “resserrer les pores et purifier la peau”.

    Personellement, je ne suis pas obsédée par mes pores mais comme tout le monde, moins on les voit, mieux je me porte! J’ai essayé pas mal de masques pour essayer de traiter le problème en profondeur et pas juste le camoufler avec un primer et, souvent, le résultat visuel est bon mais en terme de confort de peau, c’est pas vraiment ça!

    Alors que là, grosse surprise!!! Un petit effet frais, comme mentholé, se fait ressentir sur la peau, pas réellement un effet glaçon comme certains masques le proposent, mais juste comme si un vent frais au chewing gum menthe soufflait sur ma peau (ou si plus jeune tu as testé le coup du dentifrice sur les boutons pour les assécher, c’est un peu ce niveau de fraîcheur 😜 ) et pendant que l’argile séchait, fait rare, je n’ai pas eu la peau qui tirait! D’ailleurs, au rinçage, l’argile a une texture crémeuse et je sens déjà que ma peau est toute douce!

    En regardant plus en détail, il s’avère que ce masque contient de l’argile blanche d’Amazonie mais également de l’aloe vera.
    Duo gagnant! L’argile blanche purifie les pores en profondeur et l’aloe vera permet d’éviter cet effet « décapant » que procurent habituellement les masques à l’argile. En effet, l’argile est connue pour ses propriétés absorbantes. Elle absorbe les impuretés, le sébum ou encore les toxines et résidus de pollutions qui bouchent les pores, mais du coup elle absorbe aussi l’eau contenue dans la peau et me laisse habituellement avec le visage extrêmement sec, la peau qui tire et le teint “clean” mais plutôt terne dû au manque d’hydratation.

     

     

     
     
     
    Voir cette publication sur Instagram
     

     

     

     
     

     
     

     

     

     

     

    Une publication partagée par Kiehl’s Since 1851 (@kiehls) le

    Bon à savoir: l’argile blanche convient mieux aux peaux sèches et l’argile verte aux peaux grasses. En fait, l’argile blanche est moins agressive que la verte et du coup, pour ma peau, il ne faudrait pas que j’utilise de l’argile verte, au risque de trop la décaper.

    L’aloe vera qui est une plante connue pour ses proprités apaisantes et anti-inflammatoires (pensez au gel d’aloe vera après soleil!) est composée à 98.5% d’eau et est absorbée en profondeur par l’épiderme (et ne laisse pas de film gras sur la peau). Du coup, cela va redonner à la peau un peu de l’eau qui a pu être absorbée par l’argile, en plus de toutes les impuretés. En plus, l’aloe vera contient également plein de vitamines, minéraux et acides aminés qui sont des éléments essentiels à la bonne santé de notre peau.

    Et, petit bonus, ce masque contient aussi de la farine d’avoine, au propriétés nettoyantes et purifiantes (élimine les impuretés et les cellules mortes), mais qui a aussi l’avantage de respecter le PH de la peau et calmer les peaux irritées.

    Du coup, pour les peaux plutôt sensibles, ce masque purifiant est au top !

    Je valide !

    XOXO

    Mademoiselle Caramel

  • Beauté, Maquillage, Soins corps, Soins visage

    Éte indien

    Mademoiselle Caramel kiffe sa life dans les vignes en mode été indien

    Pour prolonger l’été, je vous propose de faire appel à vos sens!

    Pour commencer, fermer les yeux, et repensez à un truc qui vous fait penser à l’été et à l’esprit de vacances… Pour certains ce sera l’odeur de la lavande, souvenir de ballades en Provence, pour d’autres les citrons de Sicile ou encore ce mélange indescriptible de sable chaud, de vents marins et de crèmes solaires…
    Je crois que l’odeur est un moyen hyper puissant de voyager juste en humant une senteur.

    Ensuite pensez au toucher… Pendant les vacances on a le temps de prendre soin de sa peau. Ne serait-ce que pour des questions de protection solaire, on se crème 15x par jour, on se fait des gommages avec le sable de la plage, on boit beaucoup plus d’eau que quand on passe une journée au bureau et du coup notre peau est douce, hydratée et bronzée! Ce petit glow bonne mine qui fait que, même si on a fait la fête toute la nuit, on a une tête présentable au réveil et pas le teint gris avec des cernes immondes… Non, là on a l’air un peu fatigué mais avec ce truc en plus qui fait qu’on se trouve chou quand même! 

    Et passons à la vue… En été tout est couleurs ! Que ce soit dans nos fringues, dans nos assiettes, dans les paysages et les contrastes verdure/mer/sable blanc, l’été on le vit en turquoise, en jaune, en vert émeraude, en fuchsia et en corail!

    Pour le goût, c’est pareil! La pastèque, les figues, les glaces, les tapas, le rosé ou encore le spritz! Je sais pas vous, mais moi ça m’évoque l’été et les terrasses à fond!

    En ce qui concerne l’ouïe, pensez d’abord au bruit des vagues ou des cigales… Qui ne se rappelle pas de la chanson de l’été de ses dernières vacances entre copines ou de la chanson que ses parents mettaient dans la voiture sur la route du sud ? Ou encore, de la chanson sur lequel on avait dansé un slow avec son amour de vacances qu’on n’a jamais revu?

    La mémoire se gorge de tous ces souvenirs qui réapparaissent sans crier gare et nous font voyager au gré d’une brise, d’un refrain, ou d’un ingrédient mystère qui nous met une claque de nostalgie quand on ne s’y attend pas…
    Alors pour prolonger l’été, je m’efforce de stimuler ces sens. Voilà comment je vous conseille de procéder…

    La douche est une obligation mais on peut aussi la voir comme une escapade en choisissant une combinaison gel douche et crème hydratante qui nous transporte, à choix en Grèce avec Korres, Vignes de Santorin, ou en Provence avec L’Occitane et sa gamme à la lavande. Ce qui est important ici, c’est de choisir une odeur qui nous parle à nous et il faut que ce soit dans une gamme où le gel douche est bien hydratant, parce que pour prolonger son bronzage le plus longtemps possible il faut hydrater au max! Pour cela, on privilégie les gels douche qui contiennent des huiles ou autre substance qui fait la peau douce (huile d’amande, de coco, beurre de karité, ou glycérine par exemple). Idéalement, on utilise une fleur de douche pour faire un léger gommage au passage et éliminer les cellules mortes.

    produits de douche et crèmes corps 
Sol de Janeiro Brazilian 4 Play BumBum
Korres Vignes de Santorin
Bath & Body Works In the Sun

    Mes préférés sont:
    Sol de Janeiro, Brazilian 4 Play et la crème Bum Bum
    qui sentent le caramel ensoleillé (disponibles chez Sephora et Douglas).
    Rituals, la nouvelle gamme Holi au pamplemousse et lys blanc qui propose une mousse de douche et une gelée pour le corps.
    Bath & Body Works, In the Sun, ça sent l’odeur de la peau à la plage, je sais pas trop comment expliquer… (dénichés sur DeinDeal qui propose régulièrement des produits de la marque).
    Yves Rocher au Monoi, j’adore combiner ce gel douche avec l’huile. C’est envoûtant!

    Perso, quand j’aime l’odeur et la texture de mes produits, je suis beaucoup plus motivée à les utiliser. Du coup, si on choisit bien ses produits, le crémage après la douche devient un vrai rituel de plaisir et pas une juste une obligation pour pas avoir la peau qui tire.

    Et pour finaliser le tout, j’adore sprayer une senteur fraîche, qui se rapproche plus d’une eau de Cologne ou d’une brume corps que vraiment d’un parfum ou d’une eau de toilette. Le genre que tu peux repshitter plusieurs fois dans la journée pour te rebooster.
    J’ai craqué pour L’Eau Délicieuse Parfumante de Nuxe  qui est pour moi l’odeur parfaite de peau au soleil, comme s’il y avait un mélange entre crème solaire, iode et soleil. L’odeur estivale par excellence!
    Le body mist Sol de Janeiro qui a la même odeur que le gel douche et la crème Bumbum mentionnés plus haut est vraiment très caramel, donc sucrée ce qui peut être légèrement écœurant pour certaines, donc je recommande de tester si on aime l’odeur avec la crème avant d’acheter la brume corps qui ne plaira peut être pas à toutes.
    J’ai aussi longtemps utilisé l’eau ensoleillée de Clarins mais à mon grand désespoir, ils ont arrêté de la faire. Si vous avez une eau de remplacement, je suis preneuse!

    Côté couleurs, je n’ai pas encore envie de passer aux bordeaux, prunes, taupes, gris et autres tons automnaux. Donc pour faire une transition en douceur, je recommande de continuer à avoir les mains et les pieds vernis avec des couleurs vives. Si turquoise ou jaune ne sont pas adaptés à tous les bureaux, il y a des tons entre deux qui sont top pour rester encore un peu dans l’esprit fun et funky de l’été comme par exemple:
    Mavala, Montevideo, un rose foncé qui est un intermédiaire entre du fuchsia et du bordeaux, parfait pour la fin de l’été.
    Maybelline, Color Show 110 Urban Coral, un beau corail foncé dans les tons papayes.
    OPI, She’s a Bad Muffuletta, un ton rose orangé foncé magnifique!

    Baby Lips Maybelline Vernis Color Show maybelline Vernis Mavala Montevideo Huile Confort Lèvres Clarins

    Pour ce qui est du teint, on a toutes envie de garder ce glow et pour ça il y a des crèmes parfaites comme Mac Strobe Cream en doré ou encore Kiehls Glow Formula.
    Avec leur effet légèrement irisé notre peau garde ce côté radieux bonne mine!
    J’aime bien rajouter un peu d’autobronzant à ma crème de jour pour prolonger ma couleur dorée quelques temps encore. Mon préféré : Clarins, Addition Concentré Éclat Visage.

    Et on continue à utiliser sa poudre de soleil:
    La classique : Terracotta de Guerlain qui existe en plusieurs nuances et du coup pour toutes les carnations.
    Le Hoola de Benefit qui est mat donc convient à celles qui n’aiment pas trop l’effet paillettes (je l’utilise toute l’année et j’en suis à mon 3ème ! En été, il me sert de poudre de fixation du maquillage, en hiver, je l’utilise pour le contouring, c’est LE bronzer qu’il vous faut!).

    Beaucoup de marques en font de très biens et pour tous les prix :
    L’oréal
    Nuxe qui s’adapte à la carnation donc convient à tout le monde !
    Toofaced 

    Et côté lèvres, on attend encore un peu pour repasser aux nudes mats et on reste sur le glossy frais avec Clarins, Huile Confort Éclat Minute qui fait juste un effet “mes lèvres en mieux”, soit hydratée et très légèrement colorée.

    Et pour ce qui est du bien-être global, on profite encore des terrasses et des spritz avec ses copines, on se fait une playlist bonne humeur avec des chansons ensoleillées et on choisit une chouette bougie parfumée qui nous permet de nous évader tout en restant à la maison !

    ENJOY!!!


    XOXO

    Mademoiselle Caramel


  • Blabla

    Hellooooo!

    Je me présente, j’ai trente ans et des poussières et j’ai grandi à Lausanne. J’ai des origines suisse, anglaise et martiniquaise. J’ai la peau caramel, les cheveux frisés et des tâches de rousseur sur le visage. J’entends parfois des “Oh la chance, j’ai toujours rêvé d’avoir la peau bronzée!” ou encore “J’adore tes bouclettes!”. Aujourd’hui j’en suis fière, mais ça n’a pas toujours été facile. De l’enfance où je pleurais quand ma mère essayait de démêler ma tignasse pour en faire quelque chose à l’adolescence où j’ai dû apprendre à soigner mes cheveux si secs et fragiles, avoir des boucles saines tout en sachant faire moi-même mon brushing n’a pas été de tout repos! Les décolorations, lissages chimiques et autres fantaisies capillaires que j’ai essayés m’ont souvent bousillé les cheveux mais comme on dit : c’est en forgeant qu’on devient forgeron! Hé ben je forge encore les amis!!! Mais j’ai appris quelques trucs au passage, c’est déjà ça!

    J’étais ado dans les années 2000, donc pas de filtre Snapchat pour camoufler l’acné, ni de tuto YouTube pour savoir comment faire un no make-up make-up look! Hé non, c’était une autre époque! Époque où le sourcil fin était roi (si toi aussi tu as eu deux espèces de lombrics à la place de tes sourcils et qu’encore aujourd’hui tu espères que ça repoussera encore un peu, mets les symboles ^^ dans les commentaires, on se sentira moins seules!). Époque où même les coiffeurs ne savaient pas s’occuper des cheveux frisés et où je me retrouvais toujours avec une coupe beaucoup plus courte que ce que je souhaitais car personne ne connaissait le concept de shrinkage, où personne ne savait comment me faire un brushing et je me retrouvais avec une matière moyennement lisse mais surtout gonflée à bloc en mode Dallas, jusqu’à ce que je découvre lors d’un séjour aux US à 18 ans, les miracles qu’un fer à lisser pouvait avoir sur ma crinière! Et que je découvre ensuite aussi à quel point ça cramait mes pointes au passage!

    Côté make-up, l’industrie a fait quelques progrès mais encore aujourd’hui, je galère pour trouver un fond de teint dans ma couleur ! À part quelques marques, et encore, on les trouve pas forcément en Suisse – ou la gamme complète n’est pas dispo ici car on n’est pas assez rentables…- , en général il y’a 15-20 teintes entre Blanche Neige, Cendrillon et Belle, avec des déclinaisons plus ou moins rosées ou abricotées en arrivant au teint olive de mes copines méditerranéennes, et ensuite il y a 2 ou 3 tons foncés. Mais entre Jasmine, Pocahontas et Tania et sa grenouille, il devrait aussi y avoir 15-20 teintes!! (si jamais Tania, c’est la première princesse Disney noire, sortie en 2006, donc j’avais déjà arrêté de regarder les Disney et j’ai pas pu “m’identifier” à cette princesse-là, je suis restée sur Jasmine moi…) Et ma mère, elle qui a la peau plus foncée, a eu droit au fond de teint qui fait gris, tu vois ce que je veux dire?! Jusqu’à ce qu’une amie lui ramène des produits Iman des Etats-Unis… La révélation! Et oui, certains pays avaient des cosmétiques qu’on ne trouvait pas ici et au cours de voyages, j’ai eu la chance de découvrir plus de choix qu’en Suisse en ce qui concerne les produits pour cheveux frisés ou le maquillage pour les peaux bronzées à foncées. Ça m’a fait teeeeellement plaisir de voir que ça existait, un shampoing où c’était marqué “cheveux bouclés” sur l’étiquette, un fond de teint où je n’étais pas obligée de faire des petits mélanges d’alchimiste entre les deux teintes juste en dessus du dernier ton pour les peaux un peu mattes, trouver le nombre de gouttes de chaque pour obtenir ma carnation…  Tout ça pour dire que je suis devenue petit à petit, et probablement à cause de ces difficultés, une exploratrice du monde de la beauté.

    Je suis Madame Sephora! Bien avant que cela arrive en Suisse, je claquais déjà toutes mes économies à chaque fois que j’allais à Paris ou à Barcelone. J’ai choqué une amie avec qui j’étais partie à Miami, car sur les 30 kg de bagages autorisés, j’ai ramené au moins 12kg de produits capillaires dédiés aux cheveux bouclés! C’est comme ça, j’ai besoin de découvrir, d’expérimenter, de tester, de trouver LE produit qui colle à mes besoins et envies du moment. Grâce à internet, le monde de la beauté est presque sans limite. Oui, y’a encore la limite des frais d’envoi parfois exorbitants, j’avoue… ou de la problématique que la Suisse n’est pas dans l’Europe et parfois pas livrable par certains sites. Mais bon y’a du progrès quand même!

    Ohlala, quand je repense à toutes ces expérimentations, ces ratages et ses looks de merde que je me suis tapé! J’assume hein, on est beaucoup à être passé par là et à s’en être plutôt pas mal sorti! Et au final, ces galères m’ont surtout appris à beaucoup me débrouiller toute seule: je sais faire mon brushing comme une grande, avec ou sans lisseur selon le rendu souhaité; je sais faire moi-même ma manucure et ma pédicure – bon ça me prend une plombe quand même, j’ai appris à mes dépends que le gel et l’acrylique c’était pas pour ma qualité d’ongles, donc je fais au mieux; j’ai appris à me maquiller et j’ai aussi utilisé beaucoup de copines comme cobaye pour essayer de nouvelles techniques et de nouveaux produits.

    Quand je vois ma filleule qui a 16 ans, même avec tous les tutos, les snaps et la gamme de produits qui existe, et ben ça reste une ado qui essaie de trouver son style et qui teste les mêmes choses que nous il y a 15 ans! Les colorations maison, les rouges à lèvres noirs, l’eyeliner qui fait des zigzag tellement on tremble (perso, ça c’est toujours mon cas!), le fond de teint qui fait un masque parce qu’on n’a pas choisi la bonne teinte, le vernis qui s’écaille en moins d’une après-midi, …  D’ailleurs, j’sais pas si vous êtes au courant mais les Buffalos compensées reviennent à la mode! Ouiii, je vous jure! C’est le cycle de la vie (et des tendances) en pleine démonstration là! Bref, tout ça pour dire que même si sur Instagram ou Snapchat on peut toutes utiliser le meilleur filtre, dans la vraie vie, et à n’importe quel âge, on essaie juste de faire de son mieux avec ce qu’on a reçu de mère nature!

    Alors comme de toute façon, je teste tout ce que je peux, et ben autant partager et en faire profiter les autres. Peut-être que ça vous fera gagner du temps, de l’argent ou vous évitera des mésaventures (la frange sur cheveux frisés par exemple, ça peut être une vraie catastrophe pour ne citer que ça). Donc mon souhait avec ce blog, c’est de partager mes expérimentations, mes conseils, mes idées, mes conversations avec moi-même, et probablement qu’il y aura aussi quelques coups de gueule de temps en temps. Je tiens à préciser que je ne suis ni coiffeuse, ni esthéticienne, ni maquilleuse, juste une accro à tout ce qui touche à la beauté, au bien-être et aux expérimentations en général. L’objectif ici n’est pas d’apprendre à se maquiller parfaitement, ou d’essayer d’être parfaite, NON. Le but est de pouvoir prendre soin de soi, se sentir belle et bien dans ses baskets même sans maquillage, et de savoir que même quand on a les cheveux en pétard et qu’on a des boutons parce qu’on va avoir ses règles, et ben c’est pas grave, ce n’est que temporaire. De savoir que les filtres petit chien ou couronne de fleurs de Snapchat c’est sympa, mais se kiffer sans c’est mieux!!! Qu’on n’est pas les américaines d’Insta avec un fond de teint tellement couvrant qu’on ne sait plus qui est dessous et des faux cils de poupée pour aller au Farmer’s Market ou au cours de Pilates (même si je les adore hein, c’est juste que je n’ai pas 2h chaque matin pour me maquiller comme ça et qu’en Suisse on vit quand même dans un environnement bien conservateur et que je pense pas que je me sentirai à l’aise avec des faux cils pour faire mes courses à la Migros, mais bon chacun sa life). Parce que se kiffer ça s’apprend et ça passe surtout par la connaissance de soi, et à se mettre au mieux en valeur tout en restant soi-même…

    Xoxo

    Mademoiselle Caramel